mouvement d adieu constamment empeche
Nous ne nous étions pas vus depuis plusieurs jours.
Te voyant, une fente immédiate.
Nous ne nous sommes pas beaucoup parlé, gestes simples, activités banales durant l’heure où tu fus là.
Plus tard je suis restée près de toi sous une pluie très fine dans un ciel très clair.
Nous ne pouvions pas nous rapprocher davantage, nous étions ensemble autant que possible (la très fine séparation des peaux et des regards), nous étions conscients de parvenir à nous tenir l’un près de l’autre, nous n’étions pas ennemis, tout au contraire.
Isabelle Baladine Howald / Mouvement d adieu, constamment empêché
novembre 2010
14,5 X 19 cm / 24 pages
ISBN: 2-916193-16-2
6 €
la douleur du retour
Je suis aux prises avec les déplacements intérieurs. Un frôlement imprévu, quelque chose dérivant dans tes yeux, l’écho de ta voix, un éclat de souvenir surgissant et je suis déplacée en moi-même, comme sous l’effet d’un souffle.
Isabelle Baladine Howald / La douleur du retour
octobre 2009
14,5 x 19 cm / 20 pages
ISBN: 2-916193-15-4
6 €